LIBERATION, UN VILLAGE A LA CAMPAGNE

Article réservé aux abonnés

Aussi loin qu’on remonte dans le temps, Nice a vécu dans un territoire compris entre mer, Château et Paillon.

Ailleurs, c’était la campagne.
Soit agricole avec quelques fermes, et leurs productions maraîchères.
Parce que les terres y étaient abondamment irriguées, l’ensoleillement favorable. Soit résidentielle, où l’on venait s’oxygéner en été.
Le Comte de Falicon se rendant au Ray, le Comte de Cessole à Saint-Barthélémy…

Découvrez la suite de ce contenu et profitez de toutes les fonctionnalités, dès aujourd’hui en vous abonnant.

2 réflexions sur “LIBERATION, UN VILLAGE A LA CAMPAGNE

  • 15 juillet 2021 à 15:33
    Permalien

    NICE MAGNIFIQUE VILLE OU J AI VECU TOUTE MA VIE ET OU JE REPOSERAI AVEC LES MIENS

    Répondre
  • 15 juillet 2021 à 15:32
    Permalien

    MERCI DE NOUS FAIRE PROFITER DE LA PLUS BELLE VILLE DU MONDE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.