LES CHAISES BLEUES DE LA PROMENADE DES ANGLAIS

C’est en 1950 que l’artisan-ferronnier Charles Tordo se voit confier la fabrication de huit cents chaises par l’entreprise qui est concessionnaire du mobilier urbain de Nice.

Il imagine alors un modèle en fer et en bois mieux adapté que les chaises en bois, trop légères et emportées au premier coup de vent.

A Tourrette-Levens où il habitait, Charles Tordo consacrait ses soirées et ses dimanches à la fabrication des chaises, avec l’aide de sa famille.
Le bois de hêtre, ou de platane, était séché, puis débité en lamelles.
La ferronnerie était mise en forme sur une cintreuse de sa fabrication.
Quant à la peinture, blanche au début, elle était appliquée dans la rue.

La toute première chaise bleue associe donc une armature en fer avec des lattes en bois. Elle sera progressivement améliorée, Charles Tordo y ajoutant une traverse en bas, puis deux, pour la rendre plus solide.

La société Torbel, Tordo et son associé Belgrano, spécialisée dans les ferrures du bâtiment, voit le jour en 1969.
Aujourd’hui, la société s’est implantée dans plusieurs pays d’Europe et est devenue leader dans les fermetures du bâtiment et les clôtures, mais ses activités fonctionnelles restent regroupées à Tourrette-Levens.

Un hommage de la municipalité de Tourrette a été rendu à l’artisan, l’inventeur, mais aussi l’ancien combattant de l’armée des Alpes (1939-1945), Charles Tordo : le square, non loin de son atelier, a été baptisé de son nom, et agrémenté d’une sculpture de Jean Pierre Augier, artiste né à Nice, et dont l’atelier est installé à Saint Antoine de Siga, entre Levens et Saint-Blaise.

A Nice, c’est Armand Pierre Fernandez, dit Arman (né à Nice en 1928, mort à New York en 2005), qui rend hommage aux chaises bleues sous forme d’une accumulation monumentale : « Camin dei Ingles, 2004 », composée de plusieurs centaines de ces chaises réformées par la municipalité.



La chaise bleue, assortie à la couleur de la Méditerranée, est depuis plus d’un demi-siècle l’un des emblèmes de la ville de Nice et plus largement de la Côte d’Azur.

Visitez le site : https://www.lachaisebleuecollection.com/fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :