LE FORT DU MONT-ALBAN (1560)

Article réservé aux abonnés
Situé entre le royaume de France et les Etats Italiens, le Comté de Nice, à la suite du siège de Nice en 1543, amplifie son effort militaire en développant ses fortifications et en construisant le fort du Mont-Alban.
Nice (Alpes-Maritimes, France) : la tour Saint-Francois

Bâti sur la colline du Mont-Boron (222 m), entre Nice et Villefranche, le fort occupe une position militaire stratégique, en ce qui concerne le contrôle et la défense

Malgré des chemins d’accès escarpés, le passage du Mont-Alban reste la route directe vers l’Italie…

Découvrez la suite de ce contenu et profitez de toutes les fonctionnalités, dès aujourd’hui en vous abonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.