LES GANSES NICOISES

LES GANSES NICOISES

25 janvier 2022 0 Par Nice City Mag

Les ganses sont des gourmandises incontournables de la cuisine niçoise, traditionnellement dégustées pendant la période du Carnaval.

Les ganses sont à la cuisine niçoise ce que les bugnes sont à la cuisine lyonnaise ou les oreillettes à la cuisine occitane.

Ce sont des friandises à la fleur d’oranger qui font le régal des petits et des grands. 
On les trouve ailleurs sous le nom de bugnes, oreillettes, ou merveilles. Elles portent ce nom en rapport à leur forme de lacet.
On les trouve ailleurs sous le nom de bugnes ou merveilles.
Cette tradition remonte au moyen-âge.
On les servait à Mardi-Gras, avant d’entrer dans la période de jeune du Carême. Aujourd’hui…
On les déguste toute l’année !

Il existe une multitude de variantes de recettes, certaines à pâte dense, d’autres à pâte soufflée, plus légères.
On dit d’ailleurs qu’il y a autant de ganses que de cuisinières.

INGREDIENTS : 

500 g de farine
2 cuillerées à soupe de lait
4 œufs entiers
50 g de sucre
50 g de beurre fondu
5 g de sel
1 zeste de citron râpé
1 paquet de sucre vanillé
2 cuillerées à soupe de Cognac
1 paquet de levure alsacienne

PREPARATION :

Mélanger et battre les œufs.
Mettre la farine sur la planche à pâtisserie.
Faire une couronne, y placer au centre les œufs battus, le beurre fondu, le zeste râpé, le cognac, le lait, le sucre vanillé.
Travailler la pâte et la taper aussi au rouleau.
La préparer pendant 20 min environ.
Mettre la pâte dans un bol.
Recouvrir d’un linge plié en quatre (ou plus simplement dans une pièce tiède).
Retravailler la pâte avec le sucre, le sel et la levure alsacienne.
Aplatir la pâte en feuille de 1,5 mm d’épaisseur.
Couper en losanges.
Plonger les ganses dans la friture chaude
Saupoudrer de sucre et servir.

Remarques :
La pâte peut être préparée la veille au soir, avec un demi-paquet de levure seulement ; elle lèvera pendant la nuit.

Cette pâte est presque semblable à celles des Bugnes.
Son nom lui a été donné parce qu’après avoir pincé, tordu et étiré le rectangle de pâte, on lui donne l’aspect d’une GANSE, ce lacet que les anciens Niçois portaient comme cravate.

Suivez nous, pour découvrir une nouvelle recette toutes les semaines …