Où sont ces bagages ?

Auteur : Yasmin Purnell pour pariscotedazur.fr

2022 s’annonce encore une fois très compliqué pour les voyageurs.
Suite à une crise des bagages perdus due à une hausse du nombre de passagers couplée à une baisse des effectifs des équipages au sol, le site MoneyTransfers.com s’est posé la question de la valeur de tous ces effets égarés.
Ainsi, il a découvert que plus de 2,2 milliards € auraient été perdus en une année dans les aéroports du monde entier.

Les voyageurs étrangers ont été particulièrement touchés. En effet, ils ont 4,7 fois plus de chances de perdre leurs bagages durant un vol international qu’à l’occasion d’un vol intérieur.
Les vols internationaux comptent environ 8,7 bagages égarés par 1000 voyageurs, soit presque le double de la moyenne générale. La valeur générale totale des bagages perdus ou endommagés lors d’un voyage a également tendance à être plus élevée sur ce genre de vol, les passagers emportant plus d’affaires lors des vols long-courriers.
Cet été, nombreux sont ceux qui se sont précipités vers les aéroports suite à l’assouplissement des restrictions sanitaires, qui a permis à de nombreuses personnes de voyager à nouveau.
Mais le cauchemar de la hausse des pertes de bagages a fini par rattraper les vacanciers.

Un rapport du SITA a montré que la hausse des voyages aériens avec 2,28 milliards de passagers en 2021 – un chiffre qui devrait encore augmenter en 2022 – a été accompagnée d’une explosion à hauteur de 24% du taux de bagages égarés et abîmés.
En 2012, le taux d’erreur de manipulation des bagages a atteint une moyenne de 4,35 bagages par mille passagers, soit environ 9,9 millions de bagages au total.
On estime à 6% le nombre de ces bagages définitivement perdus ou volés. Et selon une recherche de SNWM, la valeur moyenne de la valise d’un vacancier s’élève à 3 824 €.
Sur la base de ces chiffres, MoneyTransfers.com a calculé que la perte totale de bagages lors des voyages aériens est de 2,2 milliards en un an, un chiffre qui devrait augmenter avec la hausse des voyages post-pandémie.



Le chiffre de 3 824 € a été obtenu en prenant en compte le coût de la valise elle-même, ainsi que les items qu’elle contient : vêtements, sous-vêtements, affaires de toilettes, lunettes de soleil, fer à lisser et autres gadgets qu’on emporte généralement en vacances.
À noter que les assurances de voyage couvrent généralement la perte de bagage, mais avec un plafond autour de 1800 euros.
Les vacanciers devraient prendre cela en compte lorsqu’ils voyagent à l’international.
Si vous voyagez avec des objets de valeur, il vaut mieux les garder dans votre bagage à main ou prendre une assurance qui vous remboursera entièrement si votre bagage est égaré.

Il est encore trop tôt pour avoir une idée claire de l’état de la situation en 2022, mais les premières tendances sont clairement à la hausse. Cette année, l’IATA a annoncé que le nombre de voyageurs internationaux devrait atteindre 69 % du total de 2019, soit une hausse de 42 % par rapport à 2021. Mais si l’on en juge à la montagne de bagages perdus et aux files d’attente interminables, les aéroports ne gèrent pas aussi bien cette augmentation de trafic qu’on aurait pu l’espérer.

Pour Jonathan Merry, PDG de MoneyTransfers.com :
« Cette année, l’enthousiasme à l’idée de pouvoir enfin prendre des vacances bien méritées après deux ans de confinement a été réduit à néant par des queues interminables et la perte massive des bagages des voyageurs. Le nombre de passagers n’atteignant encore que la moitié du total pré-pandémie, il reste à voir si cette hausse des bagages perdus est simplement due à une phase de transition délicate, ou si elle n’est qu’un aperçu de ce à quoi nous devons nous attendre pour les prochaines années à venir. »

Une vraie question se pose… Que sont devenus ces bagages ?

Avec l’aimable autorisation du site pariscotedazur.fr

%d blogueurs aiment cette page :