OREILLETTES OU GANSES NICOISES

Elles sont à Nice ce que les crêpes sont à la Bretagne.
Leur saveur à la fleur d’oranger nous émerveillera toujours… ce sont les ganses niçoises, plus communément appelées les oreillettes.
On peut les préparer avec du volume ou…toutes plates !

Vous l’aurez compris, il s’agit ici d’une spécialité culinaire typiquement niçoise. Bien que toutes les occasions sont bonnes pour déguster des oreillettes, on les prépare généralement à la période du Mardi Gras.

C’est pour cette raison qu’on les appelle aussi les beignets de carnaval, les bugnes !
Il vous suffira d’en goûter une, pour ne plus résister à l’envie d’en manger une autre, puis encore une autre, puis une toute dernière, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus.

INGREDIENTS : 

500 g de farine
50 g de sucre
50 g de beurre
1 sachet de levure chimique
3 œufs
1 citron
1 orange
1 c. à soupe de fleur d’oranger
Sucre glace
Huile
Sel

PREPARATION :

Râper des zestes de citron et d’orange.
Mélanger la farine avec la levure chimique.
Ajouter les zestes, une pincée de sel, le beurre ramolli, le sucre, la fleur d’oranger et les œufs.
Bien mélanger l’ensemble et laisser reposer 2 h.
Prendre avec une c. à soupe de la pâte, l’étaler et découper un losange.
Faire chauffer de l’huile dans une poêle et faire revenir les losanges.
Les égoutter sur du papier absorbant.

Suivez noSuivez-nousus, pour découvrir une nouvelle recette toutes les semaines …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :