MENTON EN AVANT

MENTON EN AVANT

15 février 2022 Non Par Nice City Mag

Au début du XXe siècle, le succès du carnaval de Nice est chaque année plus éclatant.
Et avec sa célèbre bataille des fleurs qui attire la bonne société de l’Europe entière, il laisse peu de place à ses concurrents potentiels. Pourtant, grâce aux produits de son verger, la ville de Menton parvient à tirer son épingle du jeu …

Le carnaval de Menton est créé en 1896 à l’initiative des hôteliers de la ville.
Son succès est immédiat, et bientôt les artistes et les aristocrates s’y retrouvent chaque année, jusqu’à la reine Victoria qui l’honore de sa présence …

Malheureusement, la Première Guerre mondiale interrompt les réjouissances.
Par la suite, les festivités perdent de leur éclat.
D’autant que Nice, avec ses somptueux cortèges et sa bataille de fleurs, n’est pas loin.

Au début des années 1920, Menton s’interroge.
Comment créer un carnaval digne de ce nom et faire renaître la gloire de la ville ?
Toutes les suggestions sont les bienvenues.

Progressivement, une idée lumineuse mûrit dans les esprits : utiliser ce qui fait la fierté de la ville…

Menton possède en effet des trésors qui poussent dans les jardins et qui font sa renommée en France et dans le monde.
Dans la région, on les appelle les « fruits d’or ».

Il s’agit des citrons, dont Menton est alors le premier producteur en Europe !

Lors du premier carnaval du citron, en 1929, les agrumes sont magnifiquement exposés, au milieu des fleurs, dans les jardins de l’hôtel Riviera.

Le succès est tel que le fruit descend rapidement dans les rues, pour décorer les chars.
Les artisans de la ville rivalisent de talent et d’originalité pour réaliser des compositions énormes de mandarines, de citrons, d’oranges et de pamplemousses, attirant de plus en plus de monde.
Le succès est tel qu’aujourd’hui, durant les quinze jours de « la fête du citron », la ville accueille près de deux cent mille visiteurs venus de l’Hexagone et d’ailleurs !

** Extraits – D’après « la folie carnaval » de Sarah Belabes – Timée-Editions –