L’art vu pas les Playmobil

Jusqu’au 30 septembre 2022 à la Micro-Folie départementale à Nice

Ces œuvres photographiques, signées Richard Unglik, revisitent avec beaucoup d’humour et d’originalité les plus grands chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art, tels que La Joconde de Léonard de Vinci, Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault, La Laitière de Johannes Vermeer ou La Marilyn d’Andy Warhol…

Richard Unglik, un artiste unique en son genre
Passionné d’arts, d’histoire et de cinéma, Richard Unglik est un photographe et cinéaste français, né dans les années 1970.
Au détour d’un rêve, son esprit fertile lui fait imaginer le célèbre Radeau de la Méduse, recomposé avec des Playmobil.
Intéressé et intrigué par le potentiel de cette idée, il décide de la mettre en œuvre. Il développe ainsi des séries entières où il jongle entre référence et pastiche des œuvres majeures de l’histoire de l’art pour en faire des scènes de jeu, au moyen de costumes et d’accessoires empruntés aux toiles de maîtres.
À travers cette démarche ludique et teintée d’humour, il souhaite être un point de départ à la découverte et à la connaissance des œuvres. Son travail sert de porte d’entrée à l’observation et à la comparaison avec les œuvres originales.

Avant de développer des formats exposables, il a publié plusieurs livres illustrés chez Casterman, dont « Playmobil, la grande aventure de l’Histoire », « Playmobil : le tour du monde » et « Playmobil, si l’Histoire m’était contée ».
Le résultat a beau être inattendu, la démarche de création de Richard Unglik demande précision et minutie, technique et imagination.

Comment travaille-t-il ?

Il reproduit l’œuvre qu’il a choisi à l’aide d’une maquette Playmobil, qui lui permet de déterminer le résultat qu’il veut obtenir, les positions des figurines entre elles, etc. Une fois sa maquette validée, il sépare les figurines pour les prendre en photographie en petits groupes.
Enfin, il associe les prises de vue entre elles et y ajoute des effets spéciaux (arrière-plan, effets de style, etc.) à l’aide d’un logiciel informatique adapté.

Cette exposition propose 14 œuvres ainsi produites, et traverse la Renaissance italienne, le 16e et 17e siècle hollandais, le 19e siècle français, l’histoire des guerres espagnoles et le Pop art américain


Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 18h Entrée gratuite
Micro-Folie départementale – 26 rue Saint-François-de-Paule-Nice

%d blogueurs aiment cette page :