L’ OBSERVATOIRE DE NICE

ÉTABLISSEMENT SCIENTIFIQUE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

Article réservé aux abonnés

Gravir l’ancienne route de Gênes que l’on doit à Napoléon 1er, alias boulevard Bischoffsheim au départ de Nice, puis ensuite Grande Corniche : à proximité du col des Quatre-Chemins on parvient à une petite plate-forme qui précède l’entrée proprement dite de l’Observatoire.

La fondation de l’observatoire de Nice est due à Raphaël Bischoffsheim (Amsterdam 1823 – Paris 1906), riche banquier hollandais, naturalisé français en 1880. Après avoir doté l’observatoire de Paris et celui du pic du Midi de sommes importantes, il eut l’idée d’avoir « son » observatoire, qu’il voulait parfait.

Découvrez la suite de ce contenu et profitez de toutes les fonctionnalités, dès aujourd’hui en vous abonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.