Ivre au volant, l’étudiant monégasque percute du mobilier urbain puis redémarre malgré son capot en train de s’arracher

L’étudiant monégasque, au volant du véhicule accidenté, a été condamné à cinq jours de prison ferme mais devra faire en plus les huit jours avec sursis écopés en 2017.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :