Imbroglio et confusion au premier jour du procès de Bernard Laporte pour favoritisme

A peine ouvert, le procès pour favoritisme du patron du rugby français Bernard Laporte a viré mercredi à l’imbroglio: la défense a accusé le parquet national financier (PNF) de l’avoir privé d’accès aux “fadettes” utilisées pendant l’enquête lors d’échanges tendus qui ont plongé le tribunal dans la confusion.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :