Nice Jazz Festival 2021: Asaf Avidan / Ayọ / Stefano Di Battista « Morricone Stories »

Date/heure
16 juillet 2021 - 17:30 - 23:45

Lieu
PLACE MASSENA
PLACE MASSENA - NICE
Carte non disponible

Catégories


Ouverture des portes à 17h30
Départ du premier concert à 20 heures tous les soirs, excepté le mardi 13 juillet ouverture des portes à 17 heures et premier concert à 19H30.
Les horaires, la programmation et les ordres de passage sont susceptibles de modifications sans préavis.
+ d’info sur nicejazzfestival.fr

Asaf Avidan

Asaf Avidan est la quintessence de l’émotion à l’état brut. Originaire de Jérusalem, ce songwriter hors du commun façonne un imaginaire puissant, propulsé avec délicatesse par une voix rocailleuse et singulière. « J’écoutais Thom Yorke, The Fugees, David Bowie, du jazz old school, et même de la pop contemporaine comme Billie Eilish ou Kanye West. Je prenais quelque chose de chacun et je mélangeais le tout en une jungle schizophrène de personnages, tous issus de moi-même. D’une certaine manière, ce mélange de personnages et de sons me permettait de donner une image plus claire de ce que je ressentais… de qui je suis… plus qu’une seule voix ne le pourrait jamais ».  De nouvelles influences que l’on retrouve dans « Earth Odyssey » et « Lost Horse », déjà disponibles sur les plateformes.

Ayọ

Ayọ enchaîne depuis plus de dix ans les succès folk-soul avec une précieuse touche de fraîcheur. S’il y a bien une artiste unanimement reconnue pour sa générosité en concert, c’est elle. Chaque date d’Ayọ implique en effet de nombreux échanges en français avec les spectateurs. Le plus souvent, elle n’hésite pas non plus à quitter la scène pour venir chanter au milieu de son public. Il faut dire que depuis ses débuts très remarqués en 2006 avec l’album « Joyful »  et l’entêtant hit « Down on my knees », l’artiste folk-soul allemande enchaîne les succès avec une grande sincérité.

Stefano Di Battista «  Morricone Stories »

Stefano Di Battista revient sur le devant de la scène, avec cette fois-ci un projet dédié́ au compositeur émérite, Ennio Morricone. L’ambition est donc de taille ! C’est auprès des musiciens André Ceccarelli (batterie) – Frédéric Nardin (piano) et Daniele Sorrentino (contrebasse) que le saxophoniste s’illustrera afin de rendre hommage à l’un des plus grands noms de la musique, Ennio Morricone.  Dire qu’Ennio Morricone a contribué à l’univers du 7è art, serait un euphémisme. Ayant fait ses gammes en tant qu’orchestrateur et arrangeur au service de la société́ audiovisuelle RAI et de la maison de disque RCA (Italie), Morricone a très vite collaboré avec des réalisateurs comme Sergio Leone pour des films devenus aujourd’hui cultes : Une poignée de dollars (1964) – Le bon, la brute, et le truand (1966) – Il était une fois dans l’Ouest (1968) – etc… Plus de 500 œuvrescinématographiques plus tard et une carrière récompensée à de maintes reprises (Academy Awards, César du cinéma, Golden Globes, etc…), Morricone a tiré  sa révérence, l’an passé. Le temps est désormais venu pour Di Battista de rendre un bel hommage à un homme inspirant avec qui il a eu la chance de travailler.

Attention, avant d’acheter vos places, dans l’attente de la publication des décrets prévus, nous vous prions de prendre en compte qu’en raison de la pandémie de la COVID-19, le Nice Jazz Festival appliquera les directives gouvernementales en vigueur du 12 au 17 juillet 2021. A savoir, les évènements de plus de mille personnes dont fait partie le Nice Jazz Festival seront dans l’obligation de limiter l’accès à son enceinte aux seuls détenteurs d’un Pass sanitaire (numérique ou papier) valide en complément de votre billet qui vous permettra d’assister aux 3 concerts programmés dans la soirée.

Asaf Avidan