Droit à l’IVG: ce que pourrait changer son inscription dans la Constitution

Depuis l’abrogation du droit à l’IVG dans plusieurs États américains, il semble que d’autres pays soient tentés de revenir en arrière et d’interdire l’avortement. Après l’élection de Giorgia Meloni, c’est la position de l’Italie qui pose question. Face à ces basculements et ces interdictions de plus en plus fréquentes, la question de “sanctuariser” ce droit, s’est posée en France. Un seul moyen: l’intégrer à notre Constitution. C’est en tout cas une proposition de loi LFI qui vient d’être adoptée à l’Assemblée Nationale ce jeudi 24 novembre.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :