LE SITE DE TERRA AMATA

LE SITE DE TERRA AMATA

6 mars 2022 0 Par Nice City Mag
Au-dessus du port de Nice, 25 boulevard Carnot, le musée de Terra Amata est installé sur le lieu de la fouille qui a livré l’un des plus anciens foyers de l’histoire de l’humanité, datant de 400 000 ans.

Le climat était plus chaud qu’aujourd’hui.
Les premiers Niçois installaient leur cabane sur la plage, au fond d’une crique, près d’une source. Ils chassaient des cerfs et des sangliers.

Leurs outils, étaient essentiellement fabriqués à partir des galets ramassés sur la plage …
Une empreinte de pied et une dent humaine demeurent les seuls témoignages directs des Homo erectus de Terra Amata.

De la fouille au musée
En 1947, la propriété, « Terra Amata » (« terre aimée ») ou plus anciennement « terra Mata » (« terre folle »), ancienne villa du baron belge François de Maeyer, remarque la présence de reste d’animaux fossiles et d’outils préhistoriques.
Une fouille commence le 28 janvier 1966 sous la direction de Henry de Lumley.
Compte tenu de l’importance des découvertes, il ne s’achèvera que le 5 juillet 1966.
Le retentissement international de la fouille et des découvertes trouve son écho.

La stratigraphie
Les hommes de Terra Amata se sont installés, à plusieurs reprises, en bord de mer, sur la plage marine supérieure, datée de 400 000 ans.

Les animaux de Terra Amata
L’environnement marécageux, dans la plaine de Nice, a probablement permis aux groupes de chasseurs de Terra Amata de se procurer de la viande issue de très gros animaux, de cerfs, de sangliers et de daim.De nombreux ossements portent encore les traces de découpe réalisées par des outils tranchants lors du dépeçage des animaux.

L’habitat des hommes
Des huttes en matériaux périssables ont été construites par les hommes afin de se protéger.
Les huttes toujours ovales, pouvaient mesurer de 7 à 15 mètres de longueur sur 4 à 6 mètres de largueur, des foyers aménagés témoignent de la domestication du feu par l’Homme.
Ces foyers considérés comme les plus anciens actuellement connus dans le monde.Les hommes paraissaient s’être installés périodiquement dans la petite crique de terra Amata, à la fin de l’été ou au début de l’automne.

Musée de Préhistoire de Terra Amata
Le musée principal de Paléontologie Humaine de Terra Amata est ainsi inauguré le 16 septembre 1976.
Une sculpture monumentale, réalisée par l’artiste niçois Raymond Moretti, intitulée La Place de l’Homme dans le cosmos, orne la façade de l’établissement.

Musée de Préhistoire de Terra Amata
25 Boulevard Carnot, 06000 Nice
Tél: 04 93 55 59 93