Conducteur tué après refus d’obtempérer à Paris: une famille “sous le choc”, un policier “effondré”

Un conducteur décédé, une famille “sous le choc” et un policier stagiaire “effondré” par l’issue fatale de son tir: depuis la mort d’Amine, tué le 14 octobre à Paris après un refus d’obtempérer lors d’un contrôle pour défaut d’assurance, ses proches veulent “comprendre”.

Generated by Feedzy
%d blogueurs aiment cette page :