Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes

Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes

14 décembre 2021 0 Par Nice City Mag

Le Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes (CHAAM) soutenu par la Ville de Nice et le département des Alpes-Maritimes a pour objet de favoriser la connaissance de l’histoire, de la préhistoire, de l’archéologie et de l’ethnologie.
Il aide à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine des Alpes-Maritimes, Var, Alpes-de-Haute-Provence, Ligurie et Piémont proches.
Le CHAAM succède en 1989 au Cercle Historique des Alpes-Maritimes créé en 1954.
Il compte à ce jour 117 membres

Outre l’activité éditrice déjà évoquée, le CHAAM est impliqué dans plusieurs partenariats (CASA, Parcs départementaux 06), actions (interventions en milieu scolaire, sensibilisation et action pour la sauvegarde d’éléments du patrimoine en péril), projets (prix Danièle Mouchot avec l’AMAN) et programmes de recherche sur le terrain.
Il offre à ses adhérents 10 sorties sur le terrain pour découvrir le patrimoine archéologique, historique et ethnologique de notre département et des territoires mitoyens (y compris l’Italie proche) et organise chaque année un cycle de 7 conférences ouvertes à tout le monde, se tenant au musée de Préhistoire de Terra Amata (Nice).
Il participe à divers événements comme le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, les Journées du Patrimoine, la Journée des Associations historiques des Alpes-Maritimes ou « Nice fête sa rentrée ».

« ARCHÉOLOGIE ET ETHNOLOGIE PRATIQUES »

Sous ce titre, le C.H.A.A.M. propose des sorties archéologiques et ethnologiques qui permettent de retrouver sur le terrain les vestiges des activités de nos ancêtres. Leurs témoins sont le reflet de leur vie quotidienne où chaque structure, chaque aménagement représente l’ingéniosité et l’effort de l’homme sur la terre conquise.

L’archéologie et l’ethnologie pratique concernent tous ceux qui désirent découvrir l’histoire de l’homme à travers les pierres qui lui ont survécu et analyser scientifiquement les aspects géologiques, toponymiques, préhistoriques, historiques et ethnologiques des paysages traversés.

Présentation des projets à venir et besoins futurs

Les projets en cours concernent les recherches sur le terrain (carrière romaine du col de Vence, architecture vernaculaire du Puy de Tourrettes, fortifications de campagne du XVIIIe s., etc.) et les actions liées aux partenariats avec la CASA et les Parcs départementaux 06.

Le CHAAM a relancé récemment le dossier de protection et de conservation de l’aqueduc romain de la Bouillide qui alimentait Antipolis et milite pour la protection et la mise en valeur du camp de la Semboula, ouvrage militaire de la Guerre de Succession d’Autriche situé dans le Parc de la Grande Corniche.

Le CHAAM est piloté par un conseil d’administration de 12 personnes.
– Présidente, Denis Biette
– Vice-président(e)s Catherine Elleouet et Roland Dufrenne
– Secrétaire générale, Marie-Christine Brunstein
– et la trésorière, Christine Dufrenne

Outre le programme des activités (sorties et conférences), le CHAAM publie ARCHÉAM, revue annuelle qui propose divers articles où l’archéologie et l’histoire se confondent pour décrire, analyser et interpréter ce qui constitue le patrimoine niçois et départemental. Cette revue évolue en ce moment vers une publication à caractère régional, en devenant la Revue d’Archéologie des Alpes du Sud, dans le cadre d’un partenariat avec le Service d’Archéologie Nice Côte d’Azur avec lequel notre association entretient des relations étroites depuis de longues années. L’activité éditrice inclut également un certain nombre de monographies dont plusieurs sont l’œuvre de notre ancien président, Henri Geist.

Le CHAAM est présent sur Internet par son site www.archeam.fr, son compte Facebook https://www.facebook.com/cercle.histoire.archeologie.a.m/ et anime une liste de diffusion ouverte à tous.